18 mai 2008

Django Folies 2008


Hier je me suis retrouvé sur le parvis de l'église de Liberchies, assistant pour la première fois au festival Django-Folies qui en était à sa sixième édition.

La pluie en avait sans doute effrayé plus d'un, mais je dirais qu'un bon milliers de personnes étaient présentes.
C'était pour moi la première occasion d'entendre du jazz inspiré, voire franchement, manouche.
J'ai vu deux formations très différentes. D'abord du pur, du dur, avec le Chriss Campion Ensemble, avec Frangy Delporte entre autres.



Chriss Campion et Frangy Delporte (voir une belle galerie de photos de Frangy ici) assurent les parties solos qui s'enchainent à des rythmes de plus en plus soutenus, et livrent ce que le public est venu chercher; du jazz manouche. Je regrette le peu de contacts qu'ils ont eus avec le public.

Ensuite, Les Doigts de L'Homme de l'Ardèche ont pris la relève. A nouveau, les musiciens sont hors pairs et maîtrisent leur instruments de façon impressionnante.


Le répertoire est plus varié, et je vais dire qu'il est tantôt manouche, tantôt inspiré manouche et librement agrémenté de chant, de percus,etc...
Sur un morceau intitulé "Identité Nationale" Olivier Kikteff nous fait une intro de morceau à l'Oud marocain impréssionant;


Sur un autre morceau, dont je n'ai pas capté le titre, le mélange de gammes indiennes et blues, m'ont fait penser un moment entendre Ry Cooder dans sa période avec V.M. Bhatt
Ces quatres garçon prennent visiblement énormément de plaisir à être sur scène, et le public le leur a bien rendu.

Django Folies c'est les concerts sur la scène centrale, mais aussi un engouement pour la culture manouche/rom (nombreuses expositions) et des boeufs informels dans l'espace 'nuages';


Vivement Liberchies 2009...

1 commentaire:

frangy a dit…

merci pour les lien c très gentille.